Si un log est faux (erreur de syntaxe, incomplet...), l'administrateur du repository peut vouloir le modifier.

Pour cela, il faut créer un fichier dans repos/hooks/pre-revprop-change. Ce fichier doit avoir les droits d'execution pour l'utilisateur gérant le serveur web (www-data sur Debian).

Ce fichier renvoie 1 si on ne veut pas que les modifications soient autorisées, et renvoie 0 si la modification est autorisée.
On peut, par exemple, mettre :
#!/bin/sh
REPOS="$1"
REV="$2"
USER="$3"
PROPNAME="$4"
if [ "$USER" != "fournier" ]; then exit 1; fi
if [ "$PROPNAME" = "svn:log" ]; then exit 0; fi
exit 1

La modification de log se fera alors depuis une copie locale ou vers un repository distant avec la commande :
svn propedit -r N --revprop svn:log fichier, où N est la révision à modifier et fichier le fichier à modifier. Le fichier peut être un fichier local (./fichier) ou encore un repository distant (https://svn.dom.tld/svn/fichier)
Des cookies d'analyse d'audience sont utilisés sur ce site