Si on veut de la machine utilise toute sa mémoire libre et tout son cache avant de se mettre sur le swap, on peut définir le paramètre swapiness à une valeur faible. De cette façon, la machine n'utilisera le swap que si elle ne peut plus faire autrement.

Editer le fichier /etc/sysctl.conf et rajouter
# On limite le volume de donnees dans le swap : Linux ne l'utilise que s'il ne 
# peut pas faire autrement (1-100)
vm.swappiness = 1

Redémarrer ou faire prendre immédiatement en charge par sysctl -p.

Par défaut sur Ubuntu, le swapiness est à 60.

On peut vérifier la valeur actuelle par cat /proc/sys/vm/swappiness
.
Des cookies d'analyse d'audience sont utilisés sur ce site